Festival de Kirina

Festival de Kirina

Festival de Kirina : revivez la bataille légendaire du Mandé !
Par Sirandou Dramé, stagiaire – 27/03/2015
Du 09 au 12 Avril, la localité de Kirina située à 30 km de la capitale malienne, va abriter la première édition du festival du même nom. Un retour aux sources mêmes du Mandé fondateur.
Pourquoi initier un festival, autour de l’une des batailles légendaires de l’empire du Mali ? Il s’agit selon les organisateurs de faire ressortir les valeurs culturelles et historiques du Mandé à travers la bataille de Kirina, qui eut lieu en 1235. D’un autre côté, le festival veut emmener les investisseurs nationaux ou internationaux à s’intéresser à cette localité, un peu tombée dans l’oubli. Pour Moulaye Hassane Haidara, initiateur du festival : « il faut faire revivre au monde entier l’Empire du Mandé, qui était jadis constitué de nombreux pays comme le Ghana, la Sierra Léone, la Mauritanie, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Burkina, le Mali, le Bénin, le Niger, la Gambie, et la Guinée Conakry. Pour rappeler au monde entier que nous avons une histoire et pas n’importe laquelle ». Entretien avec l’un des organisateurs. Bandiougou Diabaté, responsable de la communication du festival

Journaldumali.com : Pourquoi avoir choisir Kirina et pas Kangaba par exemple pour faire revivre l’histoire du Mandé aux Maliens ?
Bandjougou Diabaté : L’initiateur de ce festival est Moulaye Hassane Haïdara et l’objectif même de ce festival est de faire découvrir et connaitre les potentialités artistiques et culturelles de la zone, de contribuer au développement durable de la localité de Kirina. En même temps, de faire le plaidoyer pour que certains sites historiques du Mandé figurent dans la liste du patrimoine mondial de l’Unesco et ne tombent plus dans la désuétude. Vous savez, on peut dire qu’à Kirina, a en quelque sorte, commencé l’histoire du Mali et même celle de l’Afrique de l’Ouest avec Soundjata Keïta, et tout l’empire du Mandé. Après après la fameuse bataille, le roi a pu réunir 12 royaumes qui sont devenus aujourd’hui 12 états différents de l’Afrique de l’Ouest.

Journaldumali.com : Quand se déroulera ce festival et quel en est le programme ?
M. Diabaté : C’’est une première édition qui se déroulera du 9 au 12 avril prochain à 30 kilomètres de Bamako, sur la route de Kangaba. Avec la reconstitution partielle de la bataille de Kirina, suivront la réalisation de récits sur l’histoire du Mandé et d’autres sur la bataille de Kirina par des universitaires, des griots dépositaires de la tradition orale, mais aussi des conférences-débats, des veillées, des projections, contes et chants, une mini foire-exposition des stands artisanaux, des concerts tous les soirs avec des artistes maliens et étrangers. Un programme riche et qui ne décevra pas les Maliens. Vous aurez aussi des visites de sites historiques comme celles des statues de Soundiata et de Souamaoro Kanté son ennemi, le fleuve, qui traverse la zone ou encore le jardin des femmes de Kirina
.
Journaldumali.com : Quelles ont été les difficultés pour mettre en œuvre ce festival ? Qui sont vos partenaires ?
Mr Diabaté : Vous savez la difficulté vient du fait qu’on est dans un pays qui n’encourage pas les initiatives des jeunes. Ce projet était écrit depuis plus de 4 ans mais manquait de financement. Jusqu’ à présent, nous sommes dans l’exécution du projet et sans aucun soutien de l’Etat. Malgré tout, nous y croyons et avons le parrainage du ministère de la Culture, le soutien de la Primature, de l’Ambassade du Maroc, du CNJ, de la commune rurale du Mandé etc…

Journaldumali.com : Qu’attendez-vous de cette première édition ?
M. Diabaté : Nous voulons avant tout valoriser et faire davantage connaître Kirina. Mettre un coup de projecteur aux différents sites touristiques du Mali et que le monde entier sache que Kirina a bel et bien existé et n’est pas qu’une simple légende. Il s’agit de contribuer au développement de cette localité avec la création de projets en collaboration avec la jeunesse et les notabilités de Kirina.

Source: JDM